L’Etat tchadien organise les 6 et 8 septembre prochains à Paris, une table ronde des bailleurs de fonds en vue de mobiliser des financements pour son Programme national de développement (PND) pour la période 2017-2021.

Les financements globaux nécessaires à la mise en œuvre du PND 2017-2021 sont évalués à 5538,23 milliards FCFA (environ 10 milliards $). Dont 618 milliards FCFA attendus de l’Etat tchadien, soit 11% du cout global. Et 1208 milliards FCFA (environ 2,2 milliards $) sur financement extérieur déjà acquis, soit 22% du cout global…

Issu de « La Vision 2030, le Tchad que nous voulons », qui consacre la volonté du président Idriss Déby Itno de faire du Tchad une puissance régionale émergente à l’horizon 2030, le PND 2017-2021 est basé sur quatre axes stratégiques. A savoir : le renforcement de l’unité nationale ; le renforcement de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit ; le développement d’une économie diversifiée et compétitive; et enfin, l’amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne.

  • STAND Infrastructure de facilitation pour le développement du secteur privé en relation avec les secteurs à promouvoir, Ministère du Développement Industriel, Commercial et de la Promotion du Secteur privé et Ministére du Développement Rural
  • STAND Présentation des projets structurants (partenariat public-privé) par les porteurs des projets
  • STAND Mécanismes de Financement, CCIAMA, CNPT
  • STAND Nouveaux concepts des zones économiques spéciales
  • STAND Autres investisseurs
  • STAND UNFPA
  • STAND ONAPE